Nouveau contrôle technique _ quelques infos

Le contrôle technique change à partir de fin juin. Le nombre de points vérifiés sera beaucoup plus important notamment. Voici un petit dossier sur le sujet (assez court mais pas trop mal fait).
Bonne lecture!

Controle technique

Posted in Brochures | Commentaires fermés sur Nouveau contrôle technique _ quelques infos

Atelier Mécameufs – 31 MARS

Posted in General, RDV | Commentaires fermés sur Atelier Mécameufs – 31 MARS

Atelier mécameuf – 17 FEV 2018


Prochaine session méca au garage Roule ma frite 31, de 10h à 18h, ramène tes pannes, tes expériences et ton taboulé pour mélanger tout ça, avec un filet d’huile de vidange.

Envoi un mail à meca31@riseup.net pour t’inscrire et préciser si tu as des trucs à bricoler, quoi, quel besoins, quel matos. Sinon on pourra aussi, inspecter, identifier et démonter des pièces sur des voitures cobayes, tester la machine à contrôler les feux et faire un tuto, scanner les RTA pour les mettre en ligne, se mater des vidéos de fabrication d’outils DIY, ….bon, ya de quoi s’occuper.

Ce sera à RMF31 : 75 chemin de mange pommes, Ramonville Saint Agne.
A partir de 10h, jusqu’à 18h, et c’est cool quand on peut passer la journée toutes ensemble, petit dej prévu le matin, auberge espagnole pour le midi et l’apéro.

A bientôt!

Posted in General, RDV | Commentaires fermés sur Atelier mécameuf – 17 FEV 2018

Contenu d’un contrôle technique

Ici, un site qui référence ce qui est contrôlé lors d’un CT selon de type de véhicule.

et les réglementations pour le nouveau CT qui sera effectif à partir du 20 mai.

Posted in Bons plans | Commentaires fermés sur Contenu d’un contrôle technique

ATELIER ! samedi 9 septembre 2017 au garage ROULE MA FRITE

Allez on remets ça mais cette fois c’est grande classe avec du bon matos
à dispo [ramène quand même tes petits outils car la caisse est pas
complète], de quoi se faire du caf’ et manger ensemble donc ramène un
petit truc à graille, des habits crados, ton véhicule en panne ou tes
questions. Pas plus de 10 sous le capot alors préviens par mail de ta
venue et des travaux que tu as a faire.

C’est plus sympa d’avoir le temps d’une journée entière pour se
rencontrer, travailler sereinement et avoir un petit moment peinarde à
la fin alors si possible viens dès 10h jusqu’a 18h.

Aussi si tu as des revues techniques prends les, on avait parlé de
constituer une plateforme de RTA numerisées, il y a un scan au garage.

 

Posted in RDV | Commentaires fermés sur ATELIER ! samedi 9 septembre 2017 au garage ROULE MA FRITE

ATELIER MARDI 4 JUILLET 2017 AU DOJO D’AXAT ( 11 )

Petite erreur sur l’affiche. L’atelier est bien prévu le 4 JUILLET et non le 4 JUIN

Posted in RDV | Commentaires fermés sur ATELIER MARDI 4 JUILLET 2017 AU DOJO D’AXAT ( 11 )

Meca meuf à la radio

A partir de l’article sur Meca Meuf du journal Aveyronnais L’Empaillé, l’émission de radio Lu & Approuvé en a fait la lecture en direct, que l’on peut écouter ici :

 

flyer_la_saison2

Posted in Retour sur expériences | Commentaires fermés sur Meca meuf à la radio

La couleur du cambouiE

This gallery contains 7 photos.

More Galleries | Commentaires fermés sur La couleur du cambouiE

DES TRACES

This gallery contains 25 photos.

Un an de MécaMEUF

More Galleries | Commentaires fermés sur DES TRACES

MECA MEUF DANS L’EMPAILLé N°2

Voici l’article paru dans l’Empaillé.

 

capture-decran-2016-10-22-a-09-55-42

Changer ses freins à tambours, purger le système de frein ou remplacer une durit qui fuit coûte environ 300 euros chez le garagiste. Le constat fait mal à la thune : l’entretien d’une voiture coûte une blinde. Et accessoire- ment, paralyse les plus précaires. Aller chez un mécanicien classique suppose généralement de vider son compte en banque pour s’entendre raconter réparations et facture dans un jargon incompréhensible.

Déclic

Quand conserver son autonomie devient de plus en plus compliqué, il est tentant de céder à la faci- lité, de se laisser appauvrir par le « je paie donc je vis » (quitte à dilapider ce qu’on a obtenu en galérant au turbin). À l’inverse, trouver des astuces ou utiliser le système D met à l’abri de la dépendance. Et protège certaines modestes libertés.Au XXI siècle, la réparation est anti-système : elle déjoue l’obsolescence programmée, poussant la matière jusqu’à ce qu’elle mérite vraiment de finir dans le container. Réparer, ou comment boire jusqu’à la dernière miette les objets que le capitalisme nous met entre les mains.

Il en est un d’objet, et pas des moindre. La bagnole. La vago. La caisse. Nos tacots. En fiers cambrousards qui ne se replient pas sur eux-mêmes, on leur fait parcourir France et Navarre. Achetées mille euros avec deux cents mille bornes au compteur, mieux vaut se préparer à sortir les clés à molettes. Et donc à acquérir quelques connaissances de base.

Éduc pop’

Seulement, comment apprendre, comment s’y mettre ? Faire une formation payante, scolaire ? Ça non, trop fait, trop vu ! Si la cour de récré de l’école laisse un doux souvenir, la méthode d’enseigne- ment qui est utilisée en classe laisse un goût amer. Lassées des institutions, lassées des horaires sévères, lassées de la hiérarchie, nous nous sommes prises en main.Avec la conviction que l’édu- cation populaire – hors cadre – permettrait de nouvelles formes de transmission. L’idée est venue comme ça : réunissons celles qui sont dans la même urgence, la même nécessité, agrégeons les infimes savoirs individuels, et les petits riens de chacune feront un grand savoir collectif.

Pratique

Nous nous sommes d’abord tournées vers le garage associatif Garage pour tous, situé à Toulouse, qui nous a gracieusement ouvert ses portes pour un enseignement théorique sur le fonctionnement d’un moteur afin de nous créer une base commune. Armées de connaissances sur la mécanique de base et son vocabulaire (durites, arbre à came, cylindres et autres festivités), nous pouvions enfin affronter la pratique. Ensemble. Et entre meufs.

L’entre-meuf

Pourquoi ? Pourquoi pas ? Ça ne nous serait pas venu à l’idée spontanément, mais quand une l’a proposé, la suggestion ne semblait pas mauvaise. Aujourd’hui les garagistes sont quasi exclusive- ment des hommes. En 2011, les ouvrières qualifiées en mécanique représentaient 18,2 % de la profession1. En 2014, 8,9% des techniciens de maintenance sont des femmes2 . Il est rare qu’une fille se fasse expliquer la mécanique par son père, son oncle, son ami. Un monde d’hommes. « Tu veux pas que je le fasse ? ». Des scènes patriar- cales. Dévisser, visser, enfoncer, soulever, redresser, ouvrir : rien n’est vraiment dur, physique- ment parlant. Il y a seulement des astuces à trouver. Dans la mécanique, la femme est trop souvent considérée comme maladroite ou ignare. Nous nous sommes donc retrouvées entre nous, pour mieux critiquer ces préjugés et ces pressions sociales. Pas dans l’envie de constituer un groupuscule anti-mecs, mais plutôt de pouvoir accéder aux entrailles des bagnoles sans avoir à s’excuser de notre genre.

Action-réaction

Toujours en guerre avec les institutions, et dans une recherche de cohérence entre pratiques et colères, nous nous sommes appuyées sur des lieux qui partageaient nos idéaux : garages asso, lieux collectifs, squats. Ici, pas de maître, juste la soif de savoirs. Des ateliers où l’assise est la collabo- ration. Chacune y porte ses outils, sa bagnole, ses problèmes et ses questions. Et on s’y colle toutes. Voilà comment ensemble nous avons déconstruit le mythe de la mécanique inaccessible.

Nous avons débuté les ateliers par les bases.Tout d’abord l’entretien. Faire sa vidange. Facile ! Mais encore faut-il connaître les petits trucs. Comme mettre un peu huile sur le caoutchouc du filtre, ne surtout pas le serrer avec la clé, faire tourner le moteur, attendre avant de faire le niveau… Changer les plaquettes de frein nécessite parfois un bon soutien moral, et du relais quand les neuves ne veulent pas rentrer dans l’étrier. Changer les freins tambours, et tenir tête au ressort qui résiste à la pince bricolée. S’y reprendre une cinquantaine de fois… Et essayer les techniques et les propositions de chacune. Autant de moments épiques et de sueurs froides pour se sortir de là. L’intelligence ? Collective.

Nous avons aussi appris à remplacer une courroie d’accessoires, découvert différents types de galets tendeurs, mémorisé ce qui pouvait y être relié. Les mains écorchées à force de se glisser dans des recoins pervers, les fronts noircis de cambouis et de sueur, nous avons été forcées d’admettre que patience et ingé- niosité seraient nos compagnes. Excitées par l’aventure, nous les avons conviées à poursuivre l’exploration de ce monde qui s’ouvrait à nous.

Dans l’année, nous avons acheté une vieille Renault 19 à 100 euros, pour tester nos acquis. Destinée à la casse, nous étions libres de la malmener. Sur les derniers ateliers, nous avons fièrement attaqué la courroie de distribution. Nous avons relevé le moteur au cric et peu à peu dévissé le berceau. Dégagé les nombreux caches pour révéler la courroie. On a fait nos marques au blanco, fait de nombreuses erreurs (que nous ne referons plus!). Et au bout du tunnel : c’était fait.

C’est en forgeant qu’on devient forgeronnes. Nous sommes devenues mécaniciennes, féministes.

Nous avons découvert une manière d’apprendre. Sans pression, sans tension. Notre complicité féminine s’est épanouie, prenant son temps, sans rapport de pouvoir, de domination. Nous travaillons dans le sérieux et la dérision, toujours avec bienveillance, attentives à ce que tout le monde puisse pratiquer. Nous avons découvert que l’entremeufs influençait beaucoup les comportements : la moquerie et les expressions agressives s’estompaient, parler fort n’était plus utile. On rit énormément, on se comprend. On apprend.

Dérives

Organiser des événements entre meufs nous a éveillé sur la question des genres. Lorsque des trans demandent s’ils peuvent participer, on s’est senties toutes bizarres d’avoir le pouvoir de dire oui ou non. Jusqu’où voulions- nous porter la non-mixité ? On s’est longtemps regardé dans le blanc des yeux avant de demander un conseil à un ami mécano un jour où nous étions bloquées. On était en colère lorsqu’un jour une nana s’y connaissant beaucoup ne lâchait plus les outils.Aux dépens des autres. Comment peut être transmis un savoir avec l’égalité comme condition ? Ah, la question des genres ! Ah, la mécanique ! Oh la domination ! Nous avons voulu récupérer un savoir jusque là réservé au sexe masculin, et si nous y avons gagné en autonomie, nous avons aussi appris à désigner le patriarcat comme ennemi.

Faire de la méca entre meufs a mis en évidence le conditionnement de chacun-e selon son milieu, son genre, et c’est ensemble que l’on va désormais chercher à dépasser ces déterminismes, à les défier. En toute liberté.

Merci à celles et ceux qui nous ont accueilli et soutenu : Raymond et Claude de Garage pour Tous, L’obs, La Vanne de Borderouge, le Capilo, le Dojo, la CREA.

Posted in Retour sur expériences | Commentaires fermés sur MECA MEUF DANS L’EMPAILLé N°2

ATELIER MECAMEUF#5

Retour sur l’atelier du 06 juillet.

C’était dans la cour du capilo, un squat vers Arnaud B ou la végétation pousse le bitume, qui nous a accueilli pour cet atelier ou nous étions quelques 8 et demi autours de plusieurs véhicules, dont un sur lequel le système de tension d’une courroie est restée un casse tête ! Mais même lorsque l’on tombe sur un os, la prise de tête collective et la recherche de solution dans la revue technique et les comparaisons sur d’autres véhicules participent à élargir nos connaissances et s’échanger des astuces. A coté, la mascotte du crew, cette bonne vieille R19 qui ne passe plus le contrôle technique depuis un bout, à commencé à être dépioter de ses entrailles pour accéder au moteur et le sortir en vue d’un prochain atelier.

Sur l’orga de la journée, on a zappé un truc important selon moi, c’est de se fixer une heure de fin et un temps de debrieff. Ducoup sur la fin de journée, le groupe s’est dispersé et on a pas pu faire de bilan de la journée et parler de la suite. On aurait voulu discuter de l’idée d’organiser une colo de méca sur plusieurs jours, de se faire une caisse prix libre pour choper du matos et peut-être le mettre en commun avec le Coulis (Coopérative d’outils de lutte…truc comme ça, sur toulouse), et autres envies…

En tout cas, pour lancer des ateliers, c’est simple !

Il suffit d’envoyer un mail à la liste (meca31@lists.riseup.net) pour sonder qui est motivée. C’est possible de refaire au capilo, pour ça il faut contacter l’une des personnes qui habite la bas – dont certaines sont sur cette liste – ou passer directement. La voiture cobaye est à dispo pour essayer des trucs dessus, il faut juste laisser de quoi la déplacer donc roues, direction, freins…après si vous voulez en faire une décapotable c’est très bien, mais quand même les brochures qui sont à l’intérieur pourraient prendre la flotte, il reste quelques impressions des brochures qui peuvent servir pour les ateliers. Pour des questions d’orga, de codes de boite mail ou quoi, hésitez pas à demander, et comme d’hab, pas besoin d’être calée pour lancer un atelier ou y participer !

meca#5

Posted in Retour sur expériences | Commentaires fermés sur ATELIER MECAMEUF#5

ATELIER MECA MEUF #4

Dans le cadre des 10 jours d’autodéfense populaire!

meca#4

Posted in RDV | Commentaires fermés sur ATELIER MECA MEUF #4

VIDANGE BOITIER DE VITESSE (Peugeot / Partner)

tringlerie2
Vidange liquide boite de vitesse PDF

Posted in Brochures | Commentaires fermés sur VIDANGE BOITIER DE VITESSE (Peugeot / Partner)